03 74 09 46 80
contact@redaction-texte.fr

Blog

Rédaction contenu web: les bonnes pratiques

Le contenu est l’ingrédient principal pour réussir à se faire une place sur le web. L’internaute est un lecteur impatient et rapide, il va vite, papillonne et lit en diagonale. Etant donné qu’Internet regorge d’informations en masse, il faut établir un contenu attractif et intéressant pour capter l’attention des cibles. Ainsi, pour réussir à se démarquer des autres sites Internet, il est important de privilégier la rédaction contenu web de qualité.

Vous désirez avoir plus de visiteurs pour votre site ou votre blog ? Vous souhaitez améliorer le pourcentage de lecteur qui apprécie vos contenus ? Il faut miser sur une rédaction contenu web de qualité en suivant des pratiques stratégiques.

Un contenu bien rédigé doit accrocher directement le lecteur. Il doit le captiver pour qu’il le lise jusqu’à la fin et le commente ou le partage par la suite pour donner plus de visibilité au contenu et au site.

Il faut savoir qu’il existe deux types d’articles web : le contenu chaud et le contenu froid.  Le contenu chaud est un article correspondant à une actualité ou une nouvelle qui se déroule à un moment précis. Quant au contenu froid, c’est un article de fond pour être présent sur le net pendant longtemps. Que vous produisez un contenu chaud ou un contenu froid, voici les bonnes pratiques à suivre pour un contenu de qualité.

Gérer le fond pour un contenu intéressant et compréhensible

Le fond d’un contenu de qualité est caractérisé par le fait qu’il est compréhensible et facile à lire, ce qui motive le lecteur à poursuivre la lecture jusqu’à la fin. Il est donc capital de rédiger des phrases courtes et simples.

Eviter les descriptions complexes avec des termes techniques fait partie des règles à suivre. Il faut également privilégier des supports visuels comme des images, des infographies, ou des vidéos pour illustrer le contenu textuel et captiver le regard du lecteur.

Faire soigneusement attention aux fautes est la plus importante des règles à respecter quand il faut faire une rédaction contenu web. Une erreur de formulation de phrase peut nuire à la compréhension du contenu. Les fautes d’orthographe peuvent également exaspérer et ennuyer le lecteur et diminue son intérêt d’aller jusqu’au bout.

Structurer la forme d’une rédaction contenu web pour son référencement

En plus du fond, la forme du contenu est également importante pour avoir une rédaction contenu web de qualité. Pour le référencement d’un site, certains éléments doivent être intégrés dans le contenu. Cela permet d’optimiser son positionnement face aux autres sites concurrents.

  • Formuler un titre d’article accrocheur

Le titre est la première chose que l’internaute lira. Il est donc essentiel qu’il l’interpelle et attire son attention. Ce titre peut être sous forme de questionnement ou d’affirmation évoquant le besoin d’un lecteur.

Il est exigé d’un titre qu’il soit accrocheur et percutant puisqu’il sera affiché par les moteurs de recherche dans les résultats SERP. Le lecteur aura envie de cliquer sur le lien avec un titre intéressant et captivant. Il est à noter que le nombre de caractère idéal pour un titre est de 65 caractères.

  • Varier le titre dans la balise title et la balise H1

La balise title est le titre fourni pour le moteur de recherche. Quant à la balise H1, elle est destinée au lecteur. Il est important que ces deux titres soient percutants et intéressants. Ils doivent comporter le même sens mais ne doivent pas être formulés de la même manière. Utiliser des synonymes ou changer l’ordre des phrases est la solution pour cela.

  • Prioriser la meta-description

La meta description représente les deux lignes affichées par un moteur de recherche en dessous d’un titre dans les SERP. Cette partie doit être bien considérée puisqu’elle fait partie des composants du contenu tel que le titre qui sera lu en premier par le lecteur. La meta description est un élément incitateur aux clics, d’où l’importance de bien la rédiger.

  • Eviter les répétitions abusives des mots clés

Les mots clés sont des éléments importants pour le contenu qui permettent l’optimisation du positionnement d’un site. Mais, trop de mots clés tuent l’optimisation !

Les mots clés ne doivent être intégrés que dans la balise title, dans un des titres H2, et au milieu du contenu. Dans le titre H1, il faut utiliser un synonyme ou le singulier/pluriel du mot clé.

  • Placer des liens internes et externes dans son contenu

Intégrer des liens internes et externes à son contenu favorise la pertinence de celui-ci. Ajouter des liens dans son contenu renforce sa qualité pour les lecteurs et les moteurs de recherche.

Les avantages d’une agence de rédaction web

Vous êtes un entrepreneur sur Internet ? Vous avez du mal à produire un contenu de qualité pour votre site ? L’externalisation de la rédaction de votre contenu web est la solution. Confier cette tâche à une agence de rédaction web vous permet d’obtenir des contenus à forte valeur ajoutée pour attirer vos cibles et optimiser votre visibilité sur les moteurs de recherche.

Rédiger un contenu de qualité pour le web est un travail qui nécessite des compétences et des techniques particulières. L’externalisation constitue alors une issue pour s’assurer d’avoir des contenus qualifiés respectant les attentes des cibles et celles des moteurs de recherche. Cette initiative apporte d’innombrables avantages pour le côté financier, marketing et ressources humaines.

La plupart des entreprises qui s’affichent sur le Web ont du mal à produire des contenus qualifiés pour alimenter leur site Internet ou leur blog. Faire appel à une agence de rédaction web est une alternative avantageuse et intéressante. Externaliser permet à l’entreprise de se focaliser sur son cœur de métier. D’autres avantages plus pertinents sont également apportés par l’externalisation de la rédaction web.

Externaliser pour obtenir des contenus optimisés SEO

Le contenu constitue la clé de la réussite d’une présence sur le Web. Il est ce qui permet à un site de gagner en visibilité et en trafic.

Les moteurs de recherche priorisent les sites disposant d’un contenu original, attractif, percutant et tenu à jour. Dans cette optique, externaliser la rédaction de contenus pour le web est utile pour assurer la performance du site. Cette externalisation permet de disposer de contenus qui sont rédigés selon les exigences des moteurs de recherche. Il faut savoir qu’un contenu qui répond aux attentes de ces derniers garantit un meilleur positionnement dans les résultats de recherche.

L’agence de rédaction web, une excellente alternative pour des contenus qualifiés

Une agence de rédaction web assure une production soignée et méticuleuse délivrée à temps. Des compétences, des capacités, des techniques et une formation spécifique sont les éléments majeurs dont dispose un rédacteur de contenu web. Ces éléments sont la clé pour produire un contenu percutant et intéressant pour les cibles. Embaucher un rédacteur en interne implique cependant des charges de plus pour une entreprise. Cette embauche génère des coûts supplémentaires pour celle-ci, qui seront plus élevés par rapport à ceux engendrés par l’externalisation. La solution la plus rentable reste donc le recours au service d’un prestataire en rédaction de contenus Web.

En un mot, la visibilité d’un site sur les moteurs de recherche, l’attraction des cibles, la conversion des visiteurs en clients et la fidélisation de ceux-ci font essentiellement partie des objectifs à atteindre avec la production de contenus sur le Web. La création de contenus est cependant un travail ardu et de longue haleine qui nécessite d’y consacrer du temps, de l’énergie et d’avoir des compétences particulières. Dans cette optique, faire appel à une agence de rédaction web est une solution adéquate. Cela permet de bénéficier de contenus de qualité qui garantissent l’efficacité de la stratégie marketing et la rentabilité du site.

Publier du contenu web régulièrement avec un service de rédaction

Les moteurs de recherche comme Google privilégient les sites tenus à jour. Un site mis à jour est celui qui propose constamment du contenu pertinent répondant aux requêtes des internautes. Ainsi, les entreprises doivent investir dans la production régulière de contenus pour que leur site reste visible dans les résultats de recherche.

Outre la publication régulière, il faut aussi que le contenu soit de qualité, original et intéressant. Comment faire pour produire ce genre de contenu ? Faire appel à un service de rédaction peut-il résoudre cette problématique ?

Un service de rédaction est utile si vous désirez obtenir des contenus qualifiés de manière régulière pour les publier sur votre site ou votre blog. Ces contenus sont indispensables pour améliorer la visibilité du site sur les moteurs de recherche.

Quels sont les avantages de l’externalisation de la rédaction de contenus ? Si vous vous posez cette question, cet article va vous éclairer.

Les dilemmes de la production de contenus en interne 

La production régulière de contenus pertinents requiert la création d’un nouveau poste au sein de l’entreprise. Désigner un de ses employés pour se charger de ce travail en plus de ce qu’il fait au quotidien est un risque pour la qualité du contenu.

La rédaction de contenu est un travail ardu qui demande d’y consacrer du temps et de l’énergie, et qui nécessite de la créativité et des compétences rédactionnelles. Il est donc nécessaire de mettre en place un poste spécifique et de passer au recrutement. Embaucher un nouvel employé constitue pourtant un investissement de plus pour l’entreprise, un investissement en temps (pour trouver le meilleur candidat) et en matériels. L’externalisation représente alors une alternative pour toutes ces charges.

Un service de rédaction, une décision stratégique

La rédaction de contenu pour le web nécessite un rédacteur qui dispose des compétences et du savoir-faire nécessaires. Produire des contenus percutants implique en effet de suivre des règles de rédaction particulières. Ces règles comprennent notamment la structuration du contenu, l’identification des besoins des cibles, la recherche des bonnes informations, l’insertion des mots clés, le maillage interne … Ainsi, contacter un service de rédaction est pratique pour avoir un rédacteur capable de maîtriser ces règles.

Les arguments décisifs pour vous persuader d’externaliser

Externaliser la rédaction de contenus pour le web signifie révéler à une organisation extérieure une grande partie de ses stratégies de communication. Cela implique également de confier son image de marque à cette organisation. Ces raisons poussent la majorité des entreprises à opter pour l’internalisation de la rédaction de leurs contenus.

Toutefois, externaliser donne accès au savoir-faire d’un professionnel qui connaît toutes les techniques pour mettre en valeur un site Internet. L’externalisation est ainsi un moyen d’avoir des contenus qui permettent d’optimiser la visibilité du site selon les techniques de référencement. Elle donne la possibilité de s’assurer que le contenu a été produit par un rédacteur qui maîtrise les règles de rédaction et de référencement.

Pour conclure, engager un service de rédaction apporte de nombreux avantages concrets à une entreprise. Externaliser garantit un travail bien fait suivant les techniques fondamentales de rédaction et de référencement.

Google Adwords 2018 : comment en tirer profit ?

Adwords est un programme affilié à Google et destiné à la publicité digitale. Une publicité Adwords a la même finalité que le référencement naturel qui est d’optimiser la visibilité d’une page Web. Toutefois, les principes et le fonctionnement sont différents.

Un aperçu des fonctionnalités de ce programme et de son utilisation pour améliorer la notoriété de vos pages Web.

Qu’est-ce que Google Adwords ?

Adwords vient de la contraction de deux mots, qui donne déjà une idée de son objectif : ad (advertising) pour publicité et words pour mots. Créé en 2000 aux Etats-Unis, il s’agit d’un système de publicité ciblé, qui permet à une page Web de s’afficher lorsqu’un internaute effectue une requête à la base d’un mot clef y afférent.

Ce programme donne aux entreprises la possibilité de créer, de diffuser et de gérer des publicités digitales. Celles-ci seront affichées dans les pages de résultats de Google ou de ses partenaires, sur Gmail, sur le réseau Display ou encore sur des applications mobiles signées Google.

Comment Adwords fonctionne-t-il ?

Les publicités Adwords sont des annonces ciblées. Elles sont donc choisies en fonction d’un mot clef déterminé. Elles sont également payantes. Voilà pourquoi, on parle de liens sponsorisés ou de référencement payant (SEA – Search Engine Advertising).

Le choix du mot clef sous Adwords

Le mot clef est à la base du fonctionnement et de la réussite d’une campagne Adwords. C’est à travers celui-ci que l’annonce s’affichera lors d’une requête.

Vous devez donc commencer par choisir des mots ou des expressions qui se retrouveront dans votre annonce. Pour vous positionner sur ces mots clefs, vous devez les acheter suivant un système d’enchère.

Les enchères Adwords, comment ça marche ?

Pour un mot clef que vous utilisez dans une annonce, un coût y est associé, le coût maximal que vous serez prêt à payer. Selon le mode de facturation choisi, vous devez le payer soit par le nombre de clics, de vues ou de conversion. Ainsi, 4 systèmes d’enchères sont possibles pour une campagne Adwords :

  • Le coût par clic (CPC) : le montant maximal que vous serez prêt à payer lorsqu’un internaute clique sur votre annonce ;
  • Le coût par mille impressions (CPM) : il s’agit de payer pour chaque millier de fois que l’annonce est diffusée et visible par les internautes. Ce mode de facturation est destiné aux annonces du réseau Display ;
  • Le coût par acquisition/conversion (CPA) : le coût à payer lorsqu’un visiteur effectue une action particulière une fois sur votre site Web, achat, inscription à une newsletter, etc.
  • Le coût par vue (CPV) : ce mode de facturation est valable pour les annonces en format vidéo ou diffusées dans ce type de contenu (bannières, cartes). Il s’agit de payer pour le visionnage de la vidéo ou pour toute forme d’interaction avec celle-ci (clic sur les incitations à l’action).

Pourquoi utiliser Adwords ?

Lorsqu’il s’agit d’assurer sa visibilité sur le Web, on a tendance à penser au référencement naturel. Il existe cependant des raisons pour lesquelles Adwords constitue une pratique indispensable qui doit venir en aide à votre stratégie SEO.

 

Un ciblage très précis grâce à Adwords

Adwords permet de vous positionner sur un mot clef bien déterminé. Vous serez donc en mesure de mettre en avant un ciblage pertinent.

Outre le mot clef qui correspond au sujet de recherche, Adwords donne également la possibilité de réaliser un ciblage à travers une localisation géographique, l’appareil utilisé par l’internaute ou encore le comportement et les habitudes de celui-ci.

Générer du trafic qualifé avec Adwords

Etant donné le ciblage qu’il est possible de réaliser avec Adwords, vos pages Web bénéficient donc d’un trafic qualifié. Effectivement, les annonces ne s’affichent que pour les requêtes qui correspondent de près aux mots clefs choisis.

Ainsi, vos pages seront proposées à des internautes qui ont un réel intérêt pour leur contenu.

Optimiser la visibilité d’un site rapidement

Comparées au référencement naturel, les annonces Adwords gagnent rapidement en notoriété sur le Web. Pour un même mot clef, vous serez en mesure de surpasser vos concurrents en misant sur les enchères et la qualité de vos annonces avec Adwords.

Le référencement payant est ainsi un levier capital pour lancer un nouveau site ou un nouveau produit. Et principalement si le mot clef est déjà largement utilisé. Le site ou le produit à promouvoir gagnera un meilleur positionnement sans avoir à attendre l’indexation des moteurs de recherches ni à faire face aux sites concurrents déjà indexés.

Géolocaliser ses offres sur les moteurs de recherche

Bien souvent, les recherches locales ont un taux de conversion plus élevé que celles réalisées d’une manière globale. Les consommateurs qui effectuent une recherche avec une localisation géographique précise ont généralement une appétence pour l’achat.

Adwords permet de réaliser un ciblage géographique précis au travers des mots clefs. Il utilise également l’adresse IP des internautes pour les localiser et présenter les résultats les plus pertinents.

 Profiter du remarketing avec Adwords

Le remarketing consiste en un ciblage des internautes en fonction de leur comportement, à travers le site ou le contenu qu’ils ont consulté par exemple. Il s’agit d’attirer l’attention de ceux-ci vers un élément en particulier ou de les inciter à réaliser une action précise.

On peut par exemple utiliser le remarketing pour proposer un produit de votre site à un internaute qui l’a quitté sans passer à l’achat.

Les campagnes de remarketing sont diffusées sur les plateformes partenaires de Google.

Un mode de paiement à la base des résultats obtenus

Le paiement se fait uniquement lorsque vous obtenez des résultats positifs. Si votre campagne Adwords ne reçoit aucun clic ou qu’il n’est pas visible auprès des cibles, vous n’aurez rien à payer.

Des résultats mesurables

Adwords propose des outils statistiques qui permettent de visualiser les retombées des campagnes mises en place. Des indicateurs tels que le coût moyen par clic, le taux de conversion, la fréquence de diffusion, ou le coût par acquisition sont ceux utilisés pour analyser la réussite de la campagne.

La rentabilité d’un mot clef est également vérifiable. Il suffit de calculer le ROI de la campagne.

Adwords, un levier redoutable pour devancer la concurrence

Adwords permet de surpasser facilement la concurrence. Avec un bon choix des mots clefs et un système d’enchère adapté, vous pouvez rapidement gagner un meilleur positionnement dans les pages de résultats.

Comment réussir sa campagne Adwords ?

Le positionnement d’une annonce Adwords dépend de deux éléments :

  • Le coût par clic maximal, le montant maximum que vous serez prêt à payer pour un mot clef ;
  • Le quality score, qui tient compte de la qualité de vos annonces, de vos mots clefs et de votre page de destination.

Le CPC max sera multiplié par le score de qualité pour obtenir l’Ad Rank, la position de l’annonce dans les pages de résultats.

Soit, AD RANK = CPC max X Quality score

Pour optimiser une campagne Adwords, il faut donc agir sur ces deux éléments, le coût par clic et le quality score. L’objectif étant d’avoir un meilleur Ad Rank.

Le quality score, un critère déterminant pour gagner un meilleur classement

Le quality score, ou score de qualité, renvoie à la qualité des annonces, des mots clefs et des pages de destination. Il est évalué sur une échelle de 1 à 10 et influe largement sur la position d’une annonce dans les résultats de recherche.

Google a mis en place le quality score (QS) pour éviter que la première position ne soit gagnée que par les entreprises proposant un coût par clic élevé. Ainsi, les techniques de référencement via Adwords finissent par rejoindre celles du SEO, en tenant compte de la qualité plutôt que du montant des enchères.

Ce niveau de qualité est déterminé par le taux de clics attendu, la pertinence de l’annonce ainsi que de la convivialité des pages de destination. Une annonce de bonne qualité associée à une page de destination pertinente donne un niveau de qualité élevé. L’ensemble permet de réduire les coûts par clic et d’avoir une meilleure position.

Bien choisir ses mots clefs pour obtenir un score de qualité élevé

Il va sans dire que plus le mot clef choisi correspond aux requêtes des internautes, plus l’annonce sera affichée dans les résultats de recherche. Toutefois, si vous payez par clic, vous devez opter pour un mot clef qui génère plus de clics que de visibilité. Vos annonces doivent donner à l’internaute l’envie d’aller sur la page de destination.

Ainsi, choisissez des mots clefs ciblés, qui sont souvent de longue traîne, exprimant les besoins réels de l’internaute. Contrairement aux mots clefs génériques, ceux-ci génèrent plus de clics étant donné qu’ils mettent en avant les véritables intentions des internautes.

Google tient compte de ce qu’il appelle le taux de clics attendu. Cet indicateur définit l’attractivité de l’annonce. Pour le moteur de recherche, plus une annonce est cliquée, plus elle est intéressante et correspond aux besoins des internautes. Elle obtiendra donc un meilleur positionnement.

Raison pour laquelle il est important de bien choisir les mots clefs. Une annonce avec un taux de clics élevé sera en effet bien vu par le moteur de recherche. Elle gagnera un meilleur score de qualité et se positionnera en première place dans les résultats.

La pertinence de l’annonce, un critère influant

Du point de vue de Google, une annonce pertinente est celle dont le contenu correspond aux mots clefs ciblés. En ce sens, l’occurrence du mot clef dans le message de l’annonce est également prise en compte.

Le mot clef ciblé doit être présent dans le titre, dans l’URL ainsi que dans le message de l’annonce. Cette pratique facilite la compréhension des moteurs de recherche, et également celle des internautes. Effectivement, une annonce qui contient le mot clef, faisant référence aux requêtes de ces derniers, sera susceptible de les attirer et de générer un taux de clics important.

Pour dire qu’une annonce pertinente contribue à vous positionner dans les premiers résultats. Elle favorise également la rentabilité de la campagne. Une annonce qui obtient plus de clics génère plus de visiteurs, et donc de potentiels clients.

Le contenu du site, un élément décisif pour la réussite d’une campagne Adwords

Troisième élément pris en compte dans le QS : le contenu du site.

Une annonce pertinente ne suffit à elle seule pour optimiser le QS. Si le contenu ne reflète pas le mot clef ciblé, vous aurez du mal à obtenir un meilleur classement.

Pour Google, le contenu de la page de destination doit parfaitement correspondre au message de l’annonce et aux mots clefs ciblés. Il doit être qualifié et original. Tout comme il doit être à forte valeur ajoutée pour le visiteur.

Google va analyser le contenu de la page de destination. Pour obtenir un meilleur score, celui-ci doit être lié au mot clef. L’objectif pour le moteur de recherche est de juger l’intérêt de la page pour les internautes.

De ce point de vue, les campagnes Adwords requiert le même travail de rédaction que le référencement naturel. Effectivement, les titres, les sous-titres ainsi que le contenu textuel sont tous vérifiés par Google. Il faut donc un contenu structuré et de qualité qui présente un réel intérêt tant pour ce dernier que pour les visiteurs. D’autant plus que le moteur de recherche prend en compte le temps passé par un visiteur sur la page de destination.

Un contenu à haute valeur ajoutée et un site qui se charge rapidement sont indispensables pour retenir les visiteurs sur le site.

Quel lien entre le quality score et le coût par clic ?

Le QS est un concept crucial pour la réussite et la rentabilité d’une campagne Adwords. Avec un score élevé, vous serez mieux classé. Vous serez également en mesure de réduire le coût par clic.

En effet, pour être en meilleure position, il faut un Ad Rank élevé. Pour ce faire, vous devez, soit augmenter le coût par clic maximal, soit faire en sorte d’obtenir un score de qualité élevé.

Toutefois, vous pouvez agir sur le second plutôt que sur le premier. L’idée est d’optimiser les mots clefs, l’annonce et la page de destination de sorte à augmenter le score de qualité. Vous pouvez ensuite vous permettre de miser sur un coût par clic moins élevé.

Avec un meilleur QS, vous pouvez être bien classé sans avoir à payer les clics très chers. De même, vous pouvez conserver le même montant pour les clics tout en optimisant votre positionnement dans les résultats de recherche.

Vous augmenterez, par la même occasion, le taux de clics et de conversion de votre site.

Tout l’intérêt d’un mot clef, d’une annonce et d’un contenu pertinents est donc clair !

Les nouvelles fonctionnalités Adwords à prendre en compte pour 2018 ?

Pour tirer le maximum de profits avec Google Adwords, il faut tenir compte des fonctionnalités proposées et les utiliser comme il se doit. Pour cette année, Google a rajouté quelques nouvelles extensions qui permettent de lancer des campagnes encore plus performantes :

  • L’extension promotion : elle permet de promouvoir une offre spécifique dans le contenu textuel de l’annonce. Une étiquette est présente dans celui-ci pour mettre en avant cette offre. Elle peut par exemple servir à mettre l’accent sur une réduction, une offre pour la Saint-Valentin ou Pâques, etc.
  • Le ciblage selon les audiences : grâce à sa nouvelle interface, Google Adwords propose un ciblage plus précis qu’avant. Ainsi, vous pouvez désormais ajouter ou exclure des prospects suivant leur numéro de téléphone et de leur adresse postale en plus de l’adresse e-mail. Ce qui permet un meilleur référencement local ;
  • Le ciblage selon le revenu : pour une campagne Adwords, il est à présent possible de définir les cibles suivant le revenu du foyer ;
  • Les Landing Pages Adwords : la section Landing Pages donne la possibilité d’optimiser les pages de destination des annonces pour le mobile. Un module « mobile friendly » permet de connaître le taux de clics venant des appareils mobiles. S’il est faible, il est possible de l’optimiser.

Ces fonctionnalités permettent d’aller encore plus loin dans la personnalisation des campagnes Adwords. Sans oublier la nouvelle interface qui donne accès à des informations relatives aux conversions obtenues de la journée et des appareils utilisés par les internautes.

Les questions à se poser pour savoir si vous avez intérêt à sous-traiter la rédaction web

Le marketing de contenu fait désormais partie intégrante des stratégies marketing de bon nombre d’entreprises. Dans ce contexte, la création de contenu représente une tâche cruciale pour assurer l’efficacité d’une telle pratique. Effectivement, sa qualité est un critère primordial afin de séduire les moteurs de recherche ainsi que les lecteurs cibles.

On se demande alors s’il serait approprié de l’internaliser ou de l’externaliser. Pour être sûr de prendre la bonne décision, vous devez vous poser quelques questions.

  1. Quels sont vos besoins ?

Vous devez peut-être alimenter un ou plusieurs sites. Et même pour un seul site, la production de contenu doit également se faire de façon régulière. Pour cette raison, vous devez vous demander si vous disposez en interne d’un rédacteur capable de fournir les articles requis à une fréquence bien déterminée. Dans le cas contraire, l’externalisation est l’alternative la plus appropriée.

De même, la rédaction Web est une tâche chronophage et qui nécessite un certain investissement. Il faut donc un rédacteur qui se concentre sur le travail, de sorte à obtenir un article de qualité. Si la production de contenu se fait sur une base régulière, il faut encore plus de temps.

Commencez donc par identifier vos besoins et les moyens que vous avez pour les combler avant de décider de votre workflow.

Suivant le volume du travail, l’externalisation s’avère plus adaptée. La contribution d’une équipe ou d’un rédacteur web externe vous aidera à suivre le rythme de la production de contenu pour vos sites.

  1. Disposez-vous des compétences afférentes au métier en interne ?

La rédaction Web requiert un minimum de connaissances des pratiques digitales pour produire des contenus pertinents. Les règles de base en SEO sont par exemple une de celles que doit maîtriser un rédacteur Web.

Le marketing de contenu nécessite également de produire des contenus à haute valeur ajoutée pour les lecteurs cibles. En effet, au-delà de tout autre objectif, le but est avant tout d’attirer les cibles et de générer des prospects. Ainsi, le rédacteur est amené à produire des articles qui correspondent aux besoins de ces derniers en utilisant un langage approprié.

En interne, est-ce que vous disposez d’un talent qui répond à ces critères ?

Le rédacteur Web externe a l’avantage de s’être exercé à ce métier. Il possède donc les compétences nécessaires pour remplir une telle mission. Ses expériences en création de contenu lui donnent également une aptitude à cerner les besoins de chaque type de client et les tons à adopter pour chaque article.

  1. Quel est le budget que vous comptez allouer à la production de contenu ?

Le budget prévu pour la production de contenu est également déterminant. Engager un rédacteur en interne peut engendrer des frais supplémentaires liés au recrutement de celui-ci, et éventuellement à sa formation.

En revanche, avec un rédacteur Web externe, vous avez la possibilité de choisir un contrat à court terme qui vous dispense de tout engagement. Vous définissez le volume du travail et la durée y afférente. Le coût sera défini en fonction de celles-ci. D’autant plus que vous avez la possibilité d’y recourir, uniquement lorsque vous en avez besoin. Ce qui vous évite les frais générés par le maintien d’un rédacteur en interne.

Ainsi, le choix entre l’externalisation ou l’internalisation doit se faire en tenant de vos besoins et de vos moyens internes, humains et financiers. Sous-traiter la rédaction Web constitue une alternative intéressante pour maîtriser votre budget et pallier un manque de compétences en interne.

Le manque de régularité et de qualité des contenus engendre parfois l’échec d’une stratégie de content marketing. Raison de plus pour avoir un rédacteur confirmé, qui se concentrera sur cette tâche. Vos salariés pourront ainsi se focaliser sur les autres activités liées à la définition de la stratégie éditoriale.

7 règles à respecter pour optimiser son référencement naturel en 2018

Pour réussir en marketing digital, il faut déjà réussir son référencement Web. Cela semble évident, pour que votre site soit rentable, vous devez attirer des visiteurs. Et pour attirer des visiteurs, il faut bien apparaître dans les premiers résultats. Ou mieux, dans le triangle d’or de Google. Pour y parvenir, quelques techniques sont à mettre avant.

Améliorer son référencement demande de savoir mettre en œuvre les règles de base exigées par les moteurs de recherche. Des règles qui sont actualisées suivant les nouvelles pratiques qui apparaissent au niveau des consommateurs et des moteurs de recherche.

Quelles sont donc les tendances SEO à mettre en avant pour cette année 2018 ?

  1. La création de contenu en misant tant sur la qualité que sur la quantité

La création de contenu est une règle SEO que beaucoup se sont déjà tenus de respecter. Et pour cette année encore, elle reste une des règles et techniques qu’il faut absolument mettre en pratique.

Toutefois, les exigences en termes de qualité et de quantité sont de plus en plus élevées. Plus question d’avoir un site de contenu qui cherche simplement à être référencé. En effet, l’objectif pour les moteurs de recherche est de proposer aux internautes une page Web qui répond réellement à leurs besoins en termes de contenus. Ils mettent donc en avant les pages qui contiennent un contenu rédigé pour le lecteur plutôt que celles focalisées sur l’optimisation SEO.

Et dans cette même logique, la suroptimisation des mots clefs est également pénalisée. Effectivement, l’abus de mots clefs tue…le référencement.

L’essentiel est donc de mettre sur votre site un article de qualité, construit avec méthodologie.

Outre la qualité, tenir votre site à jour est également important. Et pour ce faire, vous devez publier du contenu à base régulière. Grâce à son algorithme Caffeine, Google est désormais capable d’indexer rapidement et instantanément des pages Web. Les sites à jour avec les articles récents en sont avantagés.

  1. L’optimisation autour d’une idée et non d’un seul mot clef

Auparavant, on se concentrait sur le mot clef principal dans sa stratégie SEO. La donne a changé ! Désormais, l’optimisation avec un groupe de mots, une idée est aussi prise en compte.

Grâce à des algorithmes comme Hummingbird ou RankBrain, Google a amélioré la compréhension des recherches. Aussi, les internautes ont la possibilité de faire leur requête avec une phrase entière ou des termes avoisinant le mot clef principal. Les résultats restent tout aussi pertinents et seront ramenés vers ce dernier.

Pour les webmarketeurs, cela signifie qu’il faut étendre et enrichir les contenus, cibler non plus un seul mot mais plutôt le champ lexical du mot clef principal.

D’ailleurs, la répétition d’un seul mot clef amène à la suroptimisation. Travailler son champ lexical évite une telle situation. Cette pratique contribue également à vous positionner sur toutes les variantes reconnues par les moteurs de recherche.

En outre, le développement de la recherche vocale est déterminant pour que l’on passe désormais vers des contenus plus riches. Avant, les internautes tapaient un mot clef pour faire leurs requêtes. A présent, avec la recherche vocale, ils se posent une question ou énoncent une phrase. Ce qui demande de travailler l’ensemble du contenu pour y mettre les mots et phrases utilisés dans le domaine concerné.

  1. Inclure des liens sortants dans les contenus

Ajouter des liens sortants à votre article améliore sa notoriété. Cette pratique renforcera son autorité et le mettra dans un cercle sémantique bien défini.

Pour les moteurs de recherche, les liens, qui pointent vers un autre site, indiquent les thématiques dans lesquelles le vôtre évolue. Des liens qui redirigent vers des sites de bonnes réputations et de notoriété améliorera votre image auprès des moteurs de recherche et vous donnera une certaine légitimité.

En ce sens, il faut choisir les liens avec méthodologie. Si des sites qualifiés donnent plus de notoriété, le contraire peut également se présenter.

  1. Créer des liens internes pour optimiser le référencement

Le maillage interne joue un rôle important sur le référencement naturel de vos pages Web. D’autant plus qu’il fluidifie la navigation sur votre site. L’internaute pourra facilement passer d’une page à une autre et découvrir d’autres sujets qui l’intéressent.

La réussite d’un maillage repose également sur l’optimisation sémantique de vos contenus. L’ancre de lien doit inclure le mot clef cible de la page de destination. Une bonne optimisation de l’ancre est nécessaire pour que la stratégie soit efficace.

  1. Proposer des contenus qualifiés pour favoriser les interactions

Les moteurs de recherche tiennent compte des réactions de vos visiteurs sur votre site. Ainsi, plus vos contenus en génèrent, plus ils seront considérés comme utiles aux internautes et qualifiés.

L’objectif est que les internautes interagissent avec votre contenu : partage sur les réseaux sociaux, inscription à une newsletter, consultation d’une page ou d’une vidéo, etc.

Pour arriver à engendrer de telles réactions, il est important de mettre en avant des contenus à haute valeur ajoutée pour les internautes. Raison pour laquelle la rédaction web nécessite soin et attention.

En plus de viser l’optimisation SEO, le travail de rédaction doit chercher à produire des contenus qui plairont aux internautes cibles.

  1. Travailler sur les rich snippets

Les rich snippets sont ces extraits qui s’affichent en dessous de l’URL. Définitions, avis consommateurs, données relatives à un individu ou à l’adresse d’une entreprise peuvent par exemple y figurer.

Ces rich snippets, ou extraits enrichis, aident les moteurs de recherche à cerner le contenu de vos pages. Ils aident donc à faire apparaître votre page suite à une requête déterminée.

Du point de vue de l’internaute, ils donnent une idée du contenu du site, et l’incite à le parcourir. Un avis client positif peut par exemple donner à un internaute l’envie d’aller sur le site.

  1. Le design et l’architecture du site, des éléments déterminants

Le temps de chargement du site, son accessibilité, sa compatibilité mobile sont autant d’éléments qui comptent pour les moteurs de recherche. Ainsi, la création de contenu doit s’accompagner d’un travail d’amélioration du site. De cette manière, tous les éléments seront réunis pour réussir votre stratégie d’optimisation SEO.

En somme, un mix entre un site performant et un contenu qualifié sera la base d’une stratégie SEO efficace. Pour cette année encore, les moteurs de recherche n’ont qu’un seul objectif : répondre au mieux aux demandes des internautes. Pour cette raison, tous les composants du site jouent un rôle majeur.

Nouveaux tarifs Copyscape pour 2018

Depuis que Google a mis en place un algorithme capable de détecter les contenus dupliqués, la guerre contre le copié-collé est déclarée. Et le plus difficile est que même la moindre partie dupliquée peut vous porter préjudice. Il est donc indispensable de recourir à des outils pouvant réaliser une analyse détaillée de vos contenus et pister d’éventuels éléments dupliqués.

Copyscape est un outil de vérification, dédié à ceux qui travaillent dans la production de contenus. Il vous aide à trouver chaque partie dupliquée de vos contenus, même les extraits les plus courts.

Trouver le duplicate content à la manière des algorithmes de Google avec Copyscape

Les duplicate content sont un des principaux ennemis d’une stratégie SEO efficace. La moindre partie dupliquée dans vos contenus amène Google à déclasser votre page. Aux yeux du moteur de recherche, celle-ci n’est pas de bonne qualité et ne serait donc pas présentée dans les meilleurs résultats.

Les algorithmes de Google travaillent en permanence pour détecter les contenus dupliqués ou fortement similaires. Ils s’attaquent principalement aux pages Web qui reprennent des blocs de contenus issus d’une autre page appartenant au même domaine ou à un domaine différent.

L’algorithme compare les pages pour déterminer celle qui contient le contenu original et qui sera la plus pertinente. Celle-ci sera présentée dans les premiers résultats tandis que les autres seront renvoyées en bas de classement.

Pour éviter d’avoir des contenus dupliqués et d’être déclassé, il faut donc comparer les vôtres à ceux qui sont déjà indexés par Google. Et c’est justement de cette manière que Copyscape fonctionne.

Un scan précis avec des résultats détaillés

Copyscape scanne vos contenus dans le but de trouver les parties identiques à celles d’autres pages Web qui sont dans l’index de Google. Un listing des parties dupliquées et similaires sera ensuite présenté, avec l’URL de la page qui les contient. Même vos propres pages peuvent y figurer si vous avez repris des contenus provenant de ces dernières.

Vous pouvez consulter les pages pour vérifier les parties identiques et les corriger.

Un service pour protéger vos contenus d’un plagiat

En dehors du service de vérification de vos contenus, Copyscape propose également une offre dédiée à les protéger du plagiat. Grâce à CopySentry, vous pouvez identifier les sites qui essaient de reprendre vos contenus.

Ce service vous permet de suivre régulièrement vos pages et de vérifier d’éventuelles copies de vos contenus sur le Web. Une alerte vous sera envoyée s’ils sont retrouvés sur des sites Web.

L’utilisation de CopySentry vous aide donc à prévenir le plagiat et à préserver vos contenus.

Comment vérifier ses contenus sur Copyscape ?

Pour le scan de vos contenus, Copyscape propose un service gratuit et une offre payante. Copyscape Premium, le service payant, réalise une détection plus approfondie que le service gratuit. Et bien entendu, vous accédez à plus de fonctionnalités :

  • Une vérification complète de vos nouveaux articles ou des contenus déjà mis en ligne ;
  • Le service Batch Search qui sert à analyser votre site, avec une capacité de scanner dans les 10 000 pages en une seule opération ;
  • Lier plusieurs comptes d’utilisateurs à votre compte Copyscape et suivre leurs activités ;
  • La possibilité d’exclure certains sites de la vérification, tels que les vôtres ;
  • Vérifier automatiquement vos nouveaux contenus à travers un module Copyscape intégré à votre système de gestion de contenus.

Pour profiter de l’offre Premium, il faut débourser 5 centimes par recherche. Le montant que vous payez vous donne accès à un certain nombre de crédits. Le nombre de crédits équivaut à celui des recherches que vous pouvez effectuer sur Copyscape.

Toutefois, dès le mois d’avril 2018, un nouveau mode de tarification sera mis en place. Avec celui-ci, le montant d’une recherche varie en fonction de la longueur du contenu à vérifier.

Ainsi, il faut payer 3 centimes pour les 200 premiers mots du contenu, et ajouter 1 centime de plus tous les 100 mots supplémentaires.

Récapitulatif du tarif proposé sur Copyscape

Nombre de mots du contenu

Coût par recherche

Ancien tarif

Nouveau tarif

200

5c. 3c.
300 5c.

4c.

400

5c. 5c.
500 5c.

6c.

750

5c. 8,75c.
1000 5c.

11c.

1250

5c. 13,75c.
1500 5c.

16c.

1750

5c. 18,75c.
2000 5c.

21c.

Le nouveau tarif sera appliqué à partir du 2 avril 2018. Le nombre de crédits sera remplacé par une solde de compte. Le nombre de recherches que vous pouvez réaliser sera donc fonction de votre solde.

Pour les crédits restants, ils seront inclus dans votre solde, un crédit équivaut à 5 centimes.

Rédaction pour le web: les bonnes pratiques

Comment attirer et informer les lecteurs, gagner un meilleur positionnement sur les moteurs de recherche, fidéliser les visiteurs, améliorer le taux de conversion et optimiser l’expérience-utilisateur ? Grâce à un contenu de qualité, un site peut atteindre tous ces objectifs. A cet égard, la rédaction pour le web est un élément fondamental à prendre en considération dans sa stratégie digitale. Mais comment faire pour rédiger un contenu de qualité ?

Les entreprises qui s’affichent sur le Web veulent proposer des contenus pertinents, originaux et attractifs qui intéresseraient les internautes. Pour cela, des règles spécifiques de rédaction pour le web sont à appliquer pour réussir à élaborer ce genre de contenu.

Etre dans un état d’esprit serein

L’humeur tient une place importante dans la recherche d’inspiration et de concentration pour la rédaction d’un article. Ainsi, il est impératif d’avoir un état d’esprit stable pour pouvoir rédiger un contenu de qualité. Un état d’esprit positif renforce la motivation à rechercher de bonnes idées pour son contenu. Etre d’humeur joyeuse et calme améliore donc la qualité d’une rédaction.

Fixer l’objectif à atteindre

Avant de commencer à rédiger l’article, il faut définir l’objectif de celui-ci. Cet objectif est généralement en rapport avec les besoins ou les problématiques des cibles qui nécessitent d’être résolus.

Une fois l’objectif défini, il est facile de ressortir l’idée principale du contenu. Lors de la rédaction de l’article, il faut toujours tenir compte de cette idée principale.

Etablir la structure de sa rédaction pour le web

Elaborer un plan de rédaction est important pour optimiser la recherche des informations à intégrer dans le contenu. Lister les éléments essentiels à développer dans l’article est une méthode efficace pour éviter de sortir du thème traité.

Définir au préalable le titre et les sous-titres aide à mieux centrer les idées correspondant au sujet du contenu. Terminer par l’introduction permet de présenter correctement le contenu déjà créé. Une introduction doit répondre aux 5 questions (quoi, qui, quand, où et pourquoi) en rapport avec l’idée générale du contenu.

Utiliser un brouillon et rédiger comme si on parle

Lors de la réalisation d’une rédaction pour le web, écrire ses idées comme si on parle est une technique qui porte toujours ses fruits. Suivre les flux de sa pensée sans l’interrompre permet de mettre tout ce qu’il y a à dire sur le sujet abordé.

Pour les formulations et les expressions, la prochaine étape vise à trouver les erreurs effectuées dans le contenu brouillon et de les corriger.

Relire, reformuler et corriger le contenu brouillon

Une fois le contenu brouillon achevé, la dernière étape comprend la relecture et la correction des phrases, des expressions et des fautes d’accord et d’orthographe. Il faut alors être intransigeant et sévère envers soi-même, revêtant le profil d’un correcteur strict dans cette dernière étape.

Le contenu établi doit être relu plusieurs fois et vérifié minutieusement pour éviter de laisser passer les fautes. Prendre un moment de pause et laisser passer du temps entre la rédaction et la relecture permet de mieux voir les erreurs dans le contenu. Le recul aide à se focaliser de nouveau sur ce qui a été réalisé.

En un mot, la rédaction pour le web est un travail ardu qui nécessite l’adoption d’une bonne méthode pour rédiger efficacement des contenus de qualité.

Pourquoi rédiger des fiches produits complètes

Vous désirez lancer un business en ligne ? Vendre des produits ou des services ? Vous avez déjà un site e-commerce que vous souhaitez utiliser pour présenter vos offres ? Rédiger des fiches produits est le moyen idéal pour cela.

Les fiches produits sont une catégorie de contenu de site e-commerce indispensable pour informer les visiteurs sur les produits proposés par une entreprise ou une boutique en ligne. Ce moyen d’information doit être bien rédigé afin de faire connaître toutes les particularités d’un produit. Rédiger des fiches produits bien détaillées confère de nombreux avantages comme l’amélioration du référencement de son site et la rentabilisation de son commerce sur le web.

Qu’est-ce qu’une fiche produit ?

Les fiches produits désignent des textes descriptifs courts mettant en avant les principales caractéristiques des produits proposés sur les sites des boutiques de vente en ligne. Ces fiches sont très utiles pour les internautes puisque le détail des informations nécessaires entraîne parfois la démarche d’achat.

Les fiches produits comportent en général les caractéristiques suivantes présentant un produit :

  • Les aspects techniques du produit : référence, poids, composition, dimension…
  • Les arguments marketing de vente (avantages apportés par le produit) et le prix du produit.
  • Les conditions logistiques : conditionnement, formalité de livraison, saisonnalité…
  • Les conditions de règlement ou modalités de paiement de l’achat du produit par carte de crédit, visa ou PayPal…
  • Les mentions spéciales ou conditions légales de vente du produit.

Quelles sont les raisons qui poussent à rédiger des fiches produits ?

Un internaute voulant acheter un produit sans bouger de chez lui utilise quotidiennement internet. De ce fait, il se rend en général sur les différents sites proposant le produit qu’il cherche. Par la suite, il consulte une à une les descriptions des produits proposés. C’est pourquoi les entreprises en ligne doivent s’assurer de rédiger des fiches produits de qualité et informatives afin que l’internaute puisse se décider à acheter un produit et non sur celui d’un concurrent.

Les fiches produits font partie des différents éléments qui permettent de faire la distinction entre son entreprise et les concurrents existants en ligne. Une excellente fiche produit met à la disposition du visiteur des informations pratiques et pertinentes concernant le produit présenté. Son but principal est de convaincre le visiteur de la qualité du produit et inciter celui-ci à réaliser un acte d’achat chez l’entreprise plutôt que chez l’adversaire avec le processus de facilité mis en place.

Comment rédiger des fiches produits efficaces pour son site internet ?

Vous souhaitez réussir à convaincre un visiteur à acheter votre produit ? Pour cela, vos fiches produits doivent être courtes, structurées, uniques et pertinentes. En suivant ces critères dans la rédaction de fiches produits, vous pouvez être sûr de capter l’intérêt du visiteur et de probablement le convertir en futur acheteur.

Une fiche produit doit obligatoirement être courte. Si vous proposez une fiche produit trop longue, vous devez vous attendre à ce que les visiteurs de votre site s’en désintéressent. Elle doit être unique et non être la copie conforme des dépliants distribués par d’autres marques commercialisant le même produit.

Le troisième critère indispensable à suivre pour créer une bonne fiche produit est l’organisation des informations présentées. La solution idéale est de structurer une fiche produit comme l’article d’un blog. Dans ce sens, il faut arranger la présentation des informations du produit en plaçant un titre, puis une introduction, ensuite des sous-titres et enfin des paragraphes. Avec cette structure, une fiche produit est facilement lue par les lecteurs, et leur permet de repérer rapidement le passage dont ils ont besoin.

Pour conclure, une excellente fiche produit amène toujours un visiteur à poursuivre son chemin jusqu’à l’achat. Pour atteindre cet objectif, rédiger des fiches produits complètes est crucial. Une fiche produit bien établie permet de maximiser ses chances de convertir un visiteur en acheteur.

L’état d’esprit pour rédiger un article de blog

Avoir de l’inspiration et de la concentration est primordial pour rédiger un article de blog de qualité. L’état d’esprit du blogueur est un facteur qui peut influencer la façon dont il élabore le contenu. Être joyeux, furieux, dépressif, ou mélancolique a un impact sur la manière de trouver l’inspiration et de rédiger un article de qualité.

L’état d’âme d’un rédacteur influe sur l’article qu’il rédige. Qu’il soit de bonne ou de mauvaise humeur, tout cela est perçu dans le contenu rédigé et la qualité du texte. Plus encore, la mauvaise humeur fait perdre plus de temps et d’énergie lors de la rédaction d’un article. Aussi, il est indispensable d’avoir un état d’esprit bien stable et serein pour rédiger un article de blog. Malheureusement, de nombreux éléments du quotidien modifient cet état d’esprit. Quels sont donc ces éléments ?

Quel état d’esprit faut-il avoir pour rédiger un article de blog ?

Vous avez l’intention d’entamer la rédaction d’un article de blog de qualité ? Il faut avant toute chose se trouver dans un état d’esprit sain. Il est parfois difficile de posséder ce genre d’humeur avec tous les éléments du quotidien qui influent sur cette humeur. Ces éléments comprennent entre autres l’énergie du blogueur et l’environnement de rédaction.

  • L’énergie, un facteur crucial pour bien rédiger

La rédaction d’un article est une tâche ardue qui nécessite d’y consacrer le maximum d’efforts et d’énergie. Un rédacteur ou un blogueur doit donc disposer de l’énergie optimale nécessaire afin de réaliser un travail qualifié.

L’alimentation, le sommeil et le sport sont des activités qui affectent la perte ou l’augmentation de l’énergie. Un niveau d’énergie assez élevé doit toujours être gardé pour maintenir la concentration durant la rédaction d’un contenu pour le Web. La concentration est capitale pour éviter de perdre du temps à trouver des idées pertinentes et les informations utiles pour rédiger un article de blog de qualité.

  • L’environnement de travail influe sur l’efficacité et la performance

Le lieu de travail d’un rédacteur a un impact considérable sur l’état d’esprit qu’il va avoir durant la rédaction. Un endroit tranquille, propre et disposant d’un cadre serein est bénéfique pour l’inspiration afin de rédiger un article de blog de qualité. Ainsi, il faut éviter un environnement bruyant lors de la rédaction de l’article. Se mettre dans un environnement calme est fondamental pour éviter d’être perturbé, déconcentré et stressé.

Quelques astuces pour optimiser son état d’esprit et mieux rédiger 

Un état d’esprit positif garantit d’avoir la motivation nécessaire et l’envie de rédiger un article qualifié. Avec un bon état d’esprit, les difficultés liées au travail de rédaction passent rapidement.

  • Bien manger

L’énergie brute du corps dépend de la nourriture ingurgitée. Bien manger et manger sainement sont essentiels pour accumuler de l’énergie. Manger un plat qui plaît permet d’avoir une humeur joyeuse et épanouie.

  • Avoir des heures de sommeil suffisantes

Un individu doit dormir pendant 8 heures en moyenne pour récupérer toute l’énergie qu’il a dépensée durant la journée. Bien dormir le soir permet de se réveiller le matin avec un grand sourire. Être ainsi de bonne humeur évite la paresse et le manque d’enthousiasme pour réaliser correctement son travail.

Ainsi, l’état d’esprit est un élément majeur contribuant à la bonne marche d’un travail de rédaction d’articles pour le web. Avoir le bon état d’esprit est indispensable pour élaborer un contenu de blog pertinent et original qui intéressera les internautes.