03 74 09 46 80
contact@redaction-texte.fr

Google Adwords 2018 : comment en tirer profit ?

Adwords est un programme affilié à Google et destiné à la publicité digitale. Une publicité Adwords a la même finalité que le référencement naturel qui est d’optimiser la visibilité d’une page Web. Toutefois, les principes et le fonctionnement sont différents.

Un aperçu des fonctionnalités de ce programme et de son utilisation pour améliorer la notoriété de vos pages Web.

Qu’est-ce que Google Adwords ?

Adwords vient de la contraction de deux mots, qui donne déjà une idée de son objectif : ad (advertising) pour publicité et words pour mots. Créé en 2000 aux Etats-Unis, il s’agit d’un système de publicité ciblé, qui permet à une page Web de s’afficher lorsqu’un internaute effectue une requête à la base d’un mot clef y afférent.

Ce programme donne aux entreprises la possibilité de créer, de diffuser et de gérer des publicités digitales. Celles-ci seront affichées dans les pages de résultats de Google ou de ses partenaires, sur Gmail, sur le réseau Display ou encore sur des applications mobiles signées Google.

Comment Adwords fonctionne-t-il ?

Les publicités Adwords sont des annonces ciblées. Elles sont donc choisies en fonction d’un mot clef déterminé. Elles sont également payantes. Voilà pourquoi, on parle de liens sponsorisés ou de référencement payant (SEA – Search Engine Advertising).

Le choix du mot clef sous Adwords

Le mot clef est à la base du fonctionnement et de la réussite d’une campagne Adwords. C’est à travers celui-ci que l’annonce s’affichera lors d’une requête.

Vous devez donc commencer par choisir des mots ou des expressions qui se retrouveront dans votre annonce. Pour vous positionner sur ces mots clefs, vous devez les acheter suivant un système d’enchère.

Les enchères Adwords, comment ça marche ?

Pour un mot clef que vous utilisez dans une annonce, un coût y est associé, le coût maximal que vous serez prêt à payer. Selon le mode de facturation choisi, vous devez le payer soit par le nombre de clics, de vues ou de conversion. Ainsi, 4 systèmes d’enchères sont possibles pour une campagne Adwords :

  • Le coût par clic (CPC) : le montant maximal que vous serez prêt à payer lorsqu’un internaute clique sur votre annonce ;
  • Le coût par mille impressions (CPM) : il s’agit de payer pour chaque millier de fois que l’annonce est diffusée et visible par les internautes. Ce mode de facturation est destiné aux annonces du réseau Display ;
  • Le coût par acquisition/conversion (CPA) : le coût à payer lorsqu’un visiteur effectue une action particulière une fois sur votre site Web, achat, inscription à une newsletter, etc.
  • Le coût par vue (CPV) : ce mode de facturation est valable pour les annonces en format vidéo ou diffusées dans ce type de contenu (bannières, cartes). Il s’agit de payer pour le visionnage de la vidéo ou pour toute forme d’interaction avec celle-ci (clic sur les incitations à l’action).

Pourquoi utiliser Adwords ?

Lorsqu’il s’agit d’assurer sa visibilité sur le Web, on a tendance à penser au référencement naturel. Il existe cependant des raisons pour lesquelles Adwords constitue une pratique indispensable qui doit venir en aide à votre stratégie SEO.

 

Un ciblage très précis grâce à Adwords

Adwords permet de vous positionner sur un mot clef bien déterminé. Vous serez donc en mesure de mettre en avant un ciblage pertinent.

Outre le mot clef qui correspond au sujet de recherche, Adwords donne également la possibilité de réaliser un ciblage à travers une localisation géographique, l’appareil utilisé par l’internaute ou encore le comportement et les habitudes de celui-ci.

Générer du trafic qualifé avec Adwords

Etant donné le ciblage qu’il est possible de réaliser avec Adwords, vos pages Web bénéficient donc d’un trafic qualifié. Effectivement, les annonces ne s’affichent que pour les requêtes qui correspondent de près aux mots clefs choisis.

Ainsi, vos pages seront proposées à des internautes qui ont un réel intérêt pour leur contenu.

Optimiser la visibilité d’un site rapidement

Comparées au référencement naturel, les annonces Adwords gagnent rapidement en notoriété sur le Web. Pour un même mot clef, vous serez en mesure de surpasser vos concurrents en misant sur les enchères et la qualité de vos annonces avec Adwords.

Le référencement payant est ainsi un levier capital pour lancer un nouveau site ou un nouveau produit. Et principalement si le mot clef est déjà largement utilisé. Le site ou le produit à promouvoir gagnera un meilleur positionnement sans avoir à attendre l’indexation des moteurs de recherches ni à faire face aux sites concurrents déjà indexés.

Géolocaliser ses offres sur les moteurs de recherche

Bien souvent, les recherches locales ont un taux de conversion plus élevé que celles réalisées d’une manière globale. Les consommateurs qui effectuent une recherche avec une localisation géographique précise ont généralement une appétence pour l’achat.

Adwords permet de réaliser un ciblage géographique précis au travers des mots clefs. Il utilise également l’adresse IP des internautes pour les localiser et présenter les résultats les plus pertinents.

 Profiter du remarketing avec Adwords

Le remarketing consiste en un ciblage des internautes en fonction de leur comportement, à travers le site ou le contenu qu’ils ont consulté par exemple. Il s’agit d’attirer l’attention de ceux-ci vers un élément en particulier ou de les inciter à réaliser une action précise.

On peut par exemple utiliser le remarketing pour proposer un produit de votre site à un internaute qui l’a quitté sans passer à l’achat.

Les campagnes de remarketing sont diffusées sur les plateformes partenaires de Google.

Un mode de paiement à la base des résultats obtenus

Le paiement se fait uniquement lorsque vous obtenez des résultats positifs. Si votre campagne Adwords ne reçoit aucun clic ou qu’il n’est pas visible auprès des cibles, vous n’aurez rien à payer.

Des résultats mesurables

Adwords propose des outils statistiques qui permettent de visualiser les retombées des campagnes mises en place. Des indicateurs tels que le coût moyen par clic, le taux de conversion, la fréquence de diffusion, ou le coût par acquisition sont ceux utilisés pour analyser la réussite de la campagne.

La rentabilité d’un mot clef est également vérifiable. Il suffit de calculer le ROI de la campagne.

Adwords, un levier redoutable pour devancer la concurrence

Adwords permet de surpasser facilement la concurrence. Avec un bon choix des mots clefs et un système d’enchère adapté, vous pouvez rapidement gagner un meilleur positionnement dans les pages de résultats.

Comment réussir sa campagne Adwords ?

Le positionnement d’une annonce Adwords dépend de deux éléments :

  • Le coût par clic maximal, le montant maximum que vous serez prêt à payer pour un mot clef ;
  • Le quality score, qui tient compte de la qualité de vos annonces, de vos mots clefs et de votre page de destination.

Le CPC max sera multiplié par le score de qualité pour obtenir l’Ad Rank, la position de l’annonce dans les pages de résultats.

Soit, AD RANK = CPC max X Quality score

Pour optimiser une campagne Adwords, il faut donc agir sur ces deux éléments, le coût par clic et le quality score. L’objectif étant d’avoir un meilleur Ad Rank.

Le quality score, un critère déterminant pour gagner un meilleur classement

Le quality score, ou score de qualité, renvoie à la qualité des annonces, des mots clefs et des pages de destination. Il est évalué sur une échelle de 1 à 10 et influe largement sur la position d’une annonce dans les résultats de recherche.

Google a mis en place le quality score (QS) pour éviter que la première position ne soit gagnée que par les entreprises proposant un coût par clic élevé. Ainsi, les techniques de référencement via Adwords finissent par rejoindre celles du SEO, en tenant compte de la qualité plutôt que du montant des enchères.

Ce niveau de qualité est déterminé par le taux de clics attendu, la pertinence de l’annonce ainsi que de la convivialité des pages de destination. Une annonce de bonne qualité associée à une page de destination pertinente donne un niveau de qualité élevé. L’ensemble permet de réduire les coûts par clic et d’avoir une meilleure position.

Bien choisir ses mots clefs pour obtenir un score de qualité élevé

Il va sans dire que plus le mot clef choisi correspond aux requêtes des internautes, plus l’annonce sera affichée dans les résultats de recherche. Toutefois, si vous payez par clic, vous devez opter pour un mot clef qui génère plus de clics que de visibilité. Vos annonces doivent donner à l’internaute l’envie d’aller sur la page de destination.

Ainsi, choisissez des mots clefs ciblés, qui sont souvent de longue traîne, exprimant les besoins réels de l’internaute. Contrairement aux mots clefs génériques, ceux-ci génèrent plus de clics étant donné qu’ils mettent en avant les véritables intentions des internautes.

Google tient compte de ce qu’il appelle le taux de clics attendu. Cet indicateur définit l’attractivité de l’annonce. Pour le moteur de recherche, plus une annonce est cliquée, plus elle est intéressante et correspond aux besoins des internautes. Elle obtiendra donc un meilleur positionnement.

Raison pour laquelle il est important de bien choisir les mots clefs. Une annonce avec un taux de clics élevé sera en effet bien vu par le moteur de recherche. Elle gagnera un meilleur score de qualité et se positionnera en première place dans les résultats.

La pertinence de l’annonce, un critère influant

Du point de vue de Google, une annonce pertinente est celle dont le contenu correspond aux mots clefs ciblés. En ce sens, l’occurrence du mot clef dans le message de l’annonce est également prise en compte.

Le mot clef ciblé doit être présent dans le titre, dans l’URL ainsi que dans le message de l’annonce. Cette pratique facilite la compréhension des moteurs de recherche, et également celle des internautes. Effectivement, une annonce qui contient le mot clef, faisant référence aux requêtes de ces derniers, sera susceptible de les attirer et de générer un taux de clics important.

Pour dire qu’une annonce pertinente contribue à vous positionner dans les premiers résultats. Elle favorise également la rentabilité de la campagne. Une annonce qui obtient plus de clics génère plus de visiteurs, et donc de potentiels clients.

Le contenu du site, un élément décisif pour la réussite d’une campagne Adwords

Troisième élément pris en compte dans le QS : le contenu du site.

Une annonce pertinente ne suffit à elle seule pour optimiser le QS. Si le contenu ne reflète pas le mot clef ciblé, vous aurez du mal à obtenir un meilleur classement.

Pour Google, le contenu de la page de destination doit parfaitement correspondre au message de l’annonce et aux mots clefs ciblés. Il doit être qualifié et original. Tout comme il doit être à forte valeur ajoutée pour le visiteur.

Google va analyser le contenu de la page de destination. Pour obtenir un meilleur score, celui-ci doit être lié au mot clef. L’objectif pour le moteur de recherche est de juger l’intérêt de la page pour les internautes.

De ce point de vue, les campagnes Adwords requiert le même travail de rédaction que le référencement naturel. Effectivement, les titres, les sous-titres ainsi que le contenu textuel sont tous vérifiés par Google. Il faut donc un contenu structuré et de qualité qui présente un réel intérêt tant pour ce dernier que pour les visiteurs. D’autant plus que le moteur de recherche prend en compte le temps passé par un visiteur sur la page de destination.

Un contenu à haute valeur ajoutée et un site qui se charge rapidement sont indispensables pour retenir les visiteurs sur le site.

Quel lien entre le quality score et le coût par clic ?

Le QS est un concept crucial pour la réussite et la rentabilité d’une campagne Adwords. Avec un score élevé, vous serez mieux classé. Vous serez également en mesure de réduire le coût par clic.

En effet, pour être en meilleure position, il faut un Ad Rank élevé. Pour ce faire, vous devez, soit augmenter le coût par clic maximal, soit faire en sorte d’obtenir un score de qualité élevé.

Toutefois, vous pouvez agir sur le second plutôt que sur le premier. L’idée est d’optimiser les mots clefs, l’annonce et la page de destination de sorte à augmenter le score de qualité. Vous pouvez ensuite vous permettre de miser sur un coût par clic moins élevé.

Avec un meilleur QS, vous pouvez être bien classé sans avoir à payer les clics très chers. De même, vous pouvez conserver le même montant pour les clics tout en optimisant votre positionnement dans les résultats de recherche.

Vous augmenterez, par la même occasion, le taux de clics et de conversion de votre site.

Tout l’intérêt d’un mot clef, d’une annonce et d’un contenu pertinents est donc clair !

Les nouvelles fonctionnalités Adwords à prendre en compte pour 2018 ?

Pour tirer le maximum de profits avec Google Adwords, il faut tenir compte des fonctionnalités proposées et les utiliser comme il se doit. Pour cette année, Google a rajouté quelques nouvelles extensions qui permettent de lancer des campagnes encore plus performantes :

  • L’extension promotion : elle permet de promouvoir une offre spécifique dans le contenu textuel de l’annonce. Une étiquette est présente dans celui-ci pour mettre en avant cette offre. Elle peut par exemple servir à mettre l’accent sur une réduction, une offre pour la Saint-Valentin ou Pâques, etc.
  • Le ciblage selon les audiences : grâce à sa nouvelle interface, Google Adwords propose un ciblage plus précis qu’avant. Ainsi, vous pouvez désormais ajouter ou exclure des prospects suivant leur numéro de téléphone et de leur adresse postale en plus de l’adresse e-mail. Ce qui permet un meilleur référencement local ;
  • Le ciblage selon le revenu : pour une campagne Adwords, il est à présent possible de définir les cibles suivant le revenu du foyer ;
  • Les Landing Pages Adwords : la section Landing Pages donne la possibilité d’optimiser les pages de destination des annonces pour le mobile. Un module « mobile friendly » permet de connaître le taux de clics venant des appareils mobiles. S’il est faible, il est possible de l’optimiser.

Ces fonctionnalités permettent d’aller encore plus loin dans la personnalisation des campagnes Adwords. Sans oublier la nouvelle interface qui donne accès à des informations relatives aux conversions obtenues de la journée et des appareils utilisés par les internautes.